Journée internationale de lutte contre la corruption

Unis Mouvement blanc  décrète 2020, une année de lutte contre la corruption

 

L’Asbl Unis Mouvement Blanc a, ce lundi 9 décembre, dans une conférence de presse tenue à Kinshasa, fait une déclaration pour décréter 2020, une année de lutte contre la corruption en RDC. Cette déclaration a été faite conjointement avec d'autres organisations de la société civile notamment APROMEN (Association pour la Promotion de la Métrologie et la Normalisation) et OPEN DRC

 

 

 

« De ce fait, nous avons voulu placer l’année 2020 comme étant une année de lutte contre la corruption. Ceci pour que les efforts puissent être fournis au travers les différentes organisations et associations de la société civile, non seulement pour dénoncer, non seulement pour interpeler, non seulement pour être partie civile dans des procès, mais pour faire également des propositions qui puissent être concrètes. Car s’il existe une panoplie d’organisations, ‘’Unis’’ et ses différents partenaires veulent être des organisations qui font des propositions concrètes qui aident le pays à avancer», a dit Jimmy Kande, Coordonnateur RDC du mouvement panafricain ‘’Unis’’ que dirige Jean-Jacques Lumumba. 

‘’Unis’’ fustige les pratiques peu orthodoxes qui sont d’usage au pays. 

 

« Ce qui se passe dans notre pays aux yeux du monde est inacceptable, les détournements se font à tous les niveaux : le fonctionnaire qui demande de l’eau pour laisser passer aux plus hautes sphères de l’Etat. L’attribution opaque des concessions minières ou des marchés de spoliation, les sociétés étrangères bénéficient de l’exonération sur les taxes dont elles devraient s’acquitter », fustige Jimmy Kande lors de la lecture de la déclaration endossée par les organisations précitées. 

 

Poursuivant avec la lecture de la déclaration, le Coordonnateur pays du Mouvement panafricain ‘’Unis’’ annonce la création d’une coalition des organisations de la société civile anti-corruption. 

« Notre peuple a longtemps attendu son rendez-vous avec le progrès. Les congolais sont impatients sur le redressement et le développement économique ; c’est pourquoi, il est créé aujourd’hui une coalition des organisations de la société civile anti-corruption qui va insister sur la gestion rigoureuse de nos deniers, ceux que l’Etat génère auprès du contribuable. L’argent du congolais est sacré il faut, désormais, l’utiliser à bon escient », annonce-t-il. 

« Unis » et ses partenaires ont placé cette journée sous le thème : Anti-corruption, quel rôle et quels moyens d’action pour la société civile congolaise ?  Unis mouvement blanc, mouvement panafricain de lutte contre la corruption dénonce la corruption mais aussi porte plainte devant les juridictions tant nationales qu’internationales. Pendant que le l’on célèbre cette journée, Jean-Jacques Lumumba reçoit le prix international d’Excellence contre la corruption du Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani en collaboration l’organisation des Nations Unies contre la drogue et les crimes. Ce prix est le plus prestigieux qui puisse exister et qui soit décerné à ceux qui se distinguent dans la lutte contre la corruption.

Berith Yakitenge